S H S D S
1905 -

Menu

Société historique et scientifique des Deux-Sèvres
1905 -

➩ Etudes ➩ Publications ➩ En ligne ➩ Tirés à part ➩ Travaux ➩ Note aux auteurs
SHSDS : Bulletin Troisième série Tome XII 2008 : Tables et Index

Etudes

Vous trouverez ici des outils insdispensables à vos études ou pour votre culture sur nombre de sujets intéressant le département des Deux-Sèvres.

D'abord un accès au bulletin Tables et Index de 2008 regroupant les références de l'ensemble des sujets traités depuis le début de la Société historique et scientifique des Deux-Sèvres mais aussi les références des bulletins de la Société de Statistique créée en 1836 et qui prédéda la Société historique.

➩ Tables et Index

Aussi une liste de Tirés à Part, avec la possibilité pour certains de les consulter en entier en ligne. Ils sont des ouvrages historiques et phares de la société qui font toujours référence comme par exemple le célèvre dictionnaire des noms des rues de Niort.

Encore, par le soin de Gallica, la bibliothèque numérique de la Bibliothèque Nationale de France, un accès à près de 90 bulletins des sociétés de Statistique et historique.

Mais aussi un nombre certain d'études d'érudits du département traitant de sujets variés et souvent pointus.

Enfin une liste d'ouvrages remarquables intéressant l'histoire de Niort et du Département.

SHSDS : Des rayonnages au siège de la SHSDS

Où trouver les bulletins ?

Les bulletins de la Société de statistique du Département des Deux-Sèvres ainsi que les bulletins et mémoires de la Société historique et scientifique des Deux-Sèvres sont accessibles au siège de la société : 4 rue Jean-Macé à Niort, lors des permanences le troisième mercredi de chaque mois (sauf juillet et août) de 15:00 à 17:00. N'hésitez pas à nous contacter aussi par mail à societe.historique79@gmail.com

Ils sont aussi disponibles à la Médiathèque Pierre-Moinot, 1 boulevard Main à Niort ainssi qu'aux Archives Départementales des Deux-Sèvres, 26 rue de la Blauderie à Niort.

Chacun de ces trois lieux donne accès, certes aux collections complètes des bulletins et mémoires de la société, mais aussi à ceux de nombreuses autres sociétés savantes de la région historique.

Bulletins et Mémoires de la Société publiés depuis 2006

Après l’Index Général des Bulletins et Mémoires de la Société publié en 2008 (Bulletin, Troisième série, Tome XII, 2008), vous trouvez sur cette page les sommaires de l’ensemble des Bulletins et Mémoires édités depuis.

SHSDS : Bulletin, Quatrième série, numéro 18 2021-2022
2022

Bulletin, Quatrième série, numéro 18

Sommaire
  • Fabienne Désirée TEXIER : Avant propos
  • Erick SURGET : Philippe Contamine
  • Romain STORAI : Nouveaux regards sur les aglomérations des Deux-Sèvres : relecture du réseau urbain antique dans le centre de la cité des Pictons
  • Fr Lucien-Jean BORD : Une supplique poitevine du XVIIIe siècle
  • Laurent DELENNE : Une colonne de prisonniers de guerre espagnols à Niort au printemps 1809
  • Benoit SANCÉ : Un département dans la tourmente. Les Deux-Sèvres sous les Cent-Jours (1815)
  • Pascal AUGER : Alcide d'Orbigny (1802-1857). De l'Amérique du Sud au Poitou
  • Raymond DEBORDE : La guerre oubliée de 1870. Les monuments aux morts en Deux-Sèvres
  • Vie de la Société
➩ Et il y a 100 ans. Sommaire du bulletin
SHSDS : Bulletin, Série 1, TOME IV 1r, 2e, 3e et 4e trimestres de 1922
1922

Bulletin, Série 1, TOME IV 1r, 2e, 3e et 4e trimestres de 1922

Sommaire
  • Liste des membres admis pendant l'année p. 1
  • Membres résidents décédés p. 2
  • Distinctions honorigfiques p. 3
  • Actes de la Société p. 4
  • Dons p. 31
  • Publications de Sociétés savantes reçues à titres d'échanges p. 32
  • Gustave BOISSIÈRE : La Bibliothèque municipale de Niort p. 55
  • Georges TURPIN : L'église Notre-Dame de la Couldre à Parthenay et ses sculptures p. 79
  • N GUABILLAUD : Une lampe romaine du pays Mortagnais (Vendée) p. 92
  • Maurice FAUCHÉ : Les variations de l'effectif scolaire à l'Oratoire de Niort p. 95
  • André LEVIEIL : Une enquêt sur l'enseignement secondaire dans les Deux-Sèvres en 1810 p. 108
  • Documents poitevins : p. 113
SHSDS : SHSDS : Mémoire, Quatrième série, mémoire 2021

La Société historique et scientifique des Deux-Sèvres présente son volume de Mémoires de l’année 2021 (566 pages et 72 illustrations). Celui-ci est consacré à Amable Ricard, illustre Niortais méconnu du public : brillant avocat, tribun exceptionnel surnommé l’Aigle du barreau de Niort, il fut conseiller municipal, vice-président du Conseil général, préfet des Deux-Sèvres. Puis il deviendra Commissaire général extraordinaire de la Défense nationale en 1870, président du parti politique du Centre gauche et membre de la commission des Trente. Il sera ensuite élu député en 1871, vice-président de l’Assemblée nationale en 1874 puis sénateur inamovible et enfin ministre de l’Intérieur en 1876, avant de mourir prématurément à l’âge de 48 ans. Il était né pour la vie publique. Jean-Claude Faucher est l’auteur de cet ouvrage qui a obtenu le label de la commission « Actions Mémoire 2021 » de la Préfecture.

2021

Memoire Amable Ricard (1828 - 1876) L'aigle du bareau de Niort

Jean-Claude FAUCHER
Sommaire
  • Jérôme Baloge, Maire de Niort : Avant-Propos
  • Introduction
  • Chapitre I : Une dynastie de province : les Ricard
  • Chapitre II : La jeunesse d'Amable
  • Chapitre III : Fondation d'une famille
  • Chapitre IV : Amable Ricard avocat
  • Chapitre V : Les débuts en politique
  • Chapitre VI : A la conquête du pouvoir
  • Chapitre VII : L'homme politique
  • Chapitre VIII : Avocat jusqu'au bout
  • Chapitre IX : Une vie mouvementée
  • Chapitre X : Franc-maçon jusqu'à sa mort
  • Chapitre XI : Un grand législateur
  • Chapitre XII : Au sommet de sa gloire
  • Chapitre XIII : Mort en homme d'État
  • Chapitre XIV : Comment l'honorer
  • Chapitre XV : Une affaire d'argent
  • Chapitre XVI : L'oubli
  • Remerciements
  • Bibliographie
  • Sources
  • Table des matières
➩ Et il y a 100 ans. Sommaire du bulletin
SHSDS : Bulletin, Série 1, TOME III 1r, 2e, 3e et 4e trimestres de 1921
1921

Bulletin, Série 1, TOME III 1r, 2e, 3e et 4e trimestres de 1921

Sommaire
  • Actes de la Société p. 173
  • Olivier LOTH : A travers le Marais Poitevin p. 207
  • Maurice FAUCHÉ : Le passage de Fouché à l'Oratoire de Niort p. 237
  • Alphonse FARAULT : Bio-Bibliographie poitevine. Emile Breuillac (1851-1921) p. 245
  • André LEVIEIL : Note historique e etymologique sur le nom de Niort p. 256
  • N. GABILLAUD : Le Marteau-Hache d'Escoubleau p. 260
  • Documents poitevins : p. 263
SHSDS : Bulletin, Quatrième série, numéro 17 2019-2020
2020

Bulletin, Quatrième série, n°17

Sommaire
  • Daniel COURANT : Pierre Arches (1932-2020).
  • Michel MONTOUX : Le dépôt de mendicité de Niort au XIXème siècle
  • Claudine ALLAG : Bains publics et bains de rivière. Se baigner à Niort au XIXe siècle
  • Michel MONTOUX : La compagnie de francs-tireurs des Deux-Sèvres pendant la guerre de 1870-1871
  • Michel MONTOUX : Les mesures prises en Deux-Sèvres pour faire face à une invasion prussienne en 1870
  • Michel MONTOUX : La commune de Paris et la presse deux-sévrienne
  • Yolande REHAULT : Les bannières de l'église Notre-Dame de Niort. Une redécouverte
  • Marie-Laure VIART : Julien Burcier, architecte départemental. De Bressuire au marais de Bessines, récit d'une enquête
  • Dominique TANTIN : Les fusillés à Chizon de Sainte-Pezenne (1942-1944). de L'Histoire à la Mémoire
  • Vie de la Société
➩ Et il y a 100 ans. Sommaire du bulletin
SHSDS : Bulletin, Série 1, TOME III
1920

Bulletin, Série 1, TOME III

Sommaire
  • Actes de la Société p. 89-118
  • Documents poitevins Maximilien de Bethune, baron de Sully, Gouverneur du Haut et du Bas Poitou, ordonne au sieur de la Jetière, prévôt des maréchaux de France au département de Poitiers et de Lusignan, de chasser avec ses troupes les voleurs qui pillent le pays du Poitou afin que le commerce reprenne et s'y développe pour l'utilité de tous (29 novembre 1605, publier par Gabriel Loirette p. 119-120
  • Actes de la Société p. 121-146
  • Maurice FAUCHÉ : Les frères Fontanes au collège des Oratoriens de Niort p. 147-154
  • Grabiel LOIRETTE : Notes sur un registre de la Bibliothèque Nationale provenant du chartrier de Saint-Loup p. 155-160
  • André LEVIEIL : Une prétendue tradition populaire à Niort, depuis le XIIème siècle p. 161-164
  • Abbé Armand AUTEXIER : Notes sur la mendicité au XVIIIème siècle p. 165-169
  • Alphonse FARAULT : Les papeteries du département des Deux-Sèvres (1811). p. 170-172
SHSDS : Mémoire 2019
2019

Mémoire Le donjon de Niort. Organisation d'un chantier de construction à la fin du XIIe siècle

Daniel COURANT
Quatrième de couverture

Depuis 1840, année de son inscription à l'Inventaire des monuments historiques, le donjon de Niort a interressé les historiens, les historiens d'art, les archéologues et les castellologues. En témoigne une bibliographie regroupant près de 80 articles et monographies. Sa typologie innovante à deux tours indépendantes réunies par une courtine fait référence dans la région Aquitaine et sur le territoire français. La communauté scientifique s'accorde pour dater la constrution de l'ensemble castral vers 1180, les noms d'Henri II Plantagenêt ou son fils Richard Coeur de Lion sont souvent retenus pour avoir été le maître d'ouvrage. Les travaux de restauration des salles du donjon commencés dans les années 1990, poursuivis par plusieurs campagnes de fouilles archéologiques, ont révélé 4000 marques lapidaires laissées par les tailleurs de pierres. Une trentaine de ces marques identitaires avaient été dessinées vers 1900 par Arthur Bouneault ; nous en avons ajouté plus de trois cents. Ces signes gravés publiés pour la première fois spus forme d'un corpus de 323 représentations donnent une idée assez précise de l'organisation d'un chantier de construction à la fin du XIIe siècle, incluant tous les corps de métiers, mais aussi les moyens de levage, les échafaudages, les outils, les carrières. En somme replacer l'homme et la femme du Moyen Age parmi l'itinérance imposée pour construire les cathédrales, les églises, les donjons.

➩ Et il y a 100 ans. Sommaire du bulletin
SHSDS : Mémoire Tome XV-XVI (1919-1920)
1919

Mémoire Tome XV-XVI (1919-1920)

Table des matières
  • Liste des membres de la Société historique et scientifique des Deux-Sèvres. p. V-IX
  • Sociétés savantes avec lesquelles se fait l’échange de Publications. p. IX-XI
  • Memoire Alphonse FARAULT : Le conseil de Prud’hommes de Niort. Étude historique et documentaire (1818-1918). p. 3-133
SHSDS : Mémoire 2018
2018

Mémoire L'église Notre-Dame de Niort. Du Concordat à la loi de séparation des Eglises et de l'Etat (1801-1905)

Jean-Claude FAUCHER
Quatrième de couverture

En dévoilant la vie religieuse niortaise de 1801 à 1911, suite à l’étude d’archives inédites et de sources diverses, l’auteur décrit le renouveau du catholicisme anéanti par la Révolution de 1789 pour atteindre son apogée sous Napoléon III puis la présence de conflits violents entre le religieux et le politique lors de l’établissement de la IIIe République à Niort. Sont aussi abordés l’organisation de la paroisse de Notre-Dame, les biographies de ses sept archiprêtres, hommes de talents, décidés et vertueux, dont celle du célèbre érudit que fut Taury, des membres de la fabrique, souvent des notables aux patronymes connus tel Bernard d’Agesci.

S’y ajoute une multitude d’événements divers comme les vols sacrilèges, le premier pèlerinage à Lourdes et la guérison miraculeuse d’une Niortaise, les processions, les tentatives de faire de Notre-Dame une cathédrale, les travaux de restauration des orgues, du presbytère et de l’église, travaux qui aboutiront à son classement comme monument historique en 1908, sans oublier l’effondrement de son toit deux ans plus tard. Sont aussi évoqués les conflits majeurs avec la francmaçonnerie locale et la Libre pensée, la montée de l’anticléricalisme, la surveillance des prêtres par la police, la question scolaire, la laïcité et le cataclysme qu’entraîna la loi de séparation des Églises et de l’État en 1905.

Ce livre révèle un récit méconnu de l’histoire de Niort au XIXe siècle, totalement imbriqué aux grands événements historiques nationaux et locaux de cette époque agitée. On savait que l’Église catholique avait marqué spirituellement les esprits chrétiens et avait influencé la vie politique, culturelle et sociale en ce siècle dans le pays, mais savait-on qu’il en avait été de même à Niort ?

SHSDS : Bulletin, Quatrième série, numéro 16 2018
2018

Bulletin, Quatrième série, n°16

Sommaire
  • Aurélie TASSIN : Niort, 18a rue de Fontenay, une occupation antique et médiévale
  • Roselyne CLAERR : De Magné à Chantilly, Catherine de Coëtivy (vers 1460 - 1528) en ses livres
  • Claudine ALLAG : Niort, église Notre-Dame. La dalle funéraire de la chapelle Saint-Vincent-de-Paul
  • Claudine ALLAG : Niort : Les abandons d'enfants de la Révolution à la Restauration
  • Michel MONTOUX : Le placement des enfants trouvés dans le canton de Coulonges-sur-l'Autize (1811 - 1850).
  • Pierre MARSAULT et Michel MONTOUX : Journal de guerre d'un sous-officier niortais (août - septembre 1914).
  • Michel MONTOUX : Le rapatriement des corps de soldats deux-sévriens après la Grande Guerre
  • Vie de la Société
SHSDS : Mémoire 2017
2017

Mémoire La saga des Chaigneau 1563-1914 Etudes Saint-Maixentaises

Philippe RIDOUARD
Quatrième de couverture

Comment en 1588 Jonas Chaigneau, jeune pasteur formé à l’Académie de Genève, s’implantant à Saint-Maixent, aurait-il pu imaginer donner une lignée qui contrôla la ville jusqu’en 1914 ?

À la révocation de l’Édit de Nantes, la famille convertie se scinda en deux branches : l’une d’officiers civils administra la ville jusqu’à la Révolution française, l’autre de fermiers généraux de seigneuries fonda la fortune foncière des Chaigneau, notamment sur Azay-le-Brûlé. En 1791, la réunion des deux branches permit l’intégration dans le monde des notables pour un long XIXe siècle.

Mais que d’individualités au sein de cette famille pour justifier le terme de « saga » ! Jonas, haute conscience du protestantisme français, Pierre Louis, maire et initiateur au XVIIIe siècle de la révolution urbanistique de la ville, Antoine Louis François, véritable « brasseur d’affaires », Amand, négociant international à la vie digne d’un roman, Pierre Antoine, bienfaiteur millionnaire de la cité, Marie Anne, Rose Rosalie, femmes dominantes, Louise Antoinette, Zélia, Zoé, aux destins amoureux tragiques, Marie Félicie et Françoise, attaquant en justice leurs époux abusifs, ou encore Élodie, riche héritière, contribuant par ses bienfaits à l’implantation de l’École militaire à Saint-Maixent, dont trois jeunes officiers avaient ravi les dernières représentantes de la lignée.

SHSDS : Bulletin, Quatrième série, numéro 15 2016
2016

Bulletin, Quatrième série, n°15

Sommaire
  • Bruno KISSOUM : François Félix HUREL, ingénieur des Ponts et Chaussées. Les premières années de formation d’un ingénieur créole dans le Marais poitevin 1816 – 1818
  • Muriel BONNAUD : Un crime passionnel en Bressuirais au XVe Siècle
  • Didier PONCET : Hypothèses sur la provenance des matériaux de construction de la Pierre Levée du Grand Gât (Moutiers-sous-Argenton), un dolmen du Bocage bressuirais
  • Vie de la Société
SHSDS : Bulletin, Quatrième série, numéro 14 2015
2015

Bulletin, Quatrième série, n°14

Sommaire
  • Jean-Paul BAILLEUL : Réflexions sur les deniers au type METVILLO attribués à Charles le Chauve et Pépin II d’Aquitaine portant au droit une légende courte
  • Gwénaël MURPHY : Les comités de surveillance révolutionnaire dans les Deux-Sèvres (1793-1795).
  • Claude GUICHETEAU : La famille Dard-Thénadey
  • Jean-Pierre CAMUZARD : La mer à Niort durant la période romaine ou les huitres et les savants. A la mémoire de Joël Olivier
  • Erick SURGET : Gaston Chérau et Jacques Renaud une correspondance littéraire inédite en marge de la Galerie Poitevine
  • Vie de la Société
SHSDS : Bulletin, Quatrième série, numéro 13 2015
2015

Bulletin, Quatrième série, n°13

Sommaire
  • Michel MONTOUX : La Société populaire de Niort en l’an II et son attitude après Thermidor
  • Pierre MAGNAN : L’autre René Gaillard
  • Laurent DELENNE : Récit de la vie d’un paysant-soldat de Saint-Gelais de 1849 à 1874
  • Armelle DUTRUC : Jacques Fouchier (1913-1994), itinéraire d’un homme politique
  • Vie de la Société
SHSDS : Bulletin, Quatrième série, numéro 12 2014
2014

Bulletin, Quatrième série, n°12

Contribution à l'histoire de la société RAMO. Réalisation d'Appareils et de Machines-Outils à métaux de l'origine à 2013

Claude GUICHETEAU
Sommaire
  • Première époque, de l’origine à 1953
  • Deuxième époque, de 1953 à 1983
  • Troisième époque, de 1984 à 2002
  • Quatrième époque, de 2002 à 2013
  • Le quartier « Gambetta »
  • Bibliographie et sources
  • Vie de la Société
➩ Lire l'article de La Nouvelle République du 4 février 2015

Ex-salarié, Claude Guicheteau a retracé l’histoire de cette entreprise qui vendait sur les cinq continents et qui a marqué la vie de tout un quartier.

C'est l'histoire d'un industriel niortais dont les machines étaient connues au Japon comme en Inde. Un industriel qui jusque dans les années 1980, entre la rue Gambetta et la Sèvre, a marqué la vie de tout un quartier. Un homme, Claude Guicheteau, a été aux premières loges de cette histoire.

Salarié de la Ramo durant trois décennies (entre 1977 et 2008), un temps secrétaire du comité d'entreprise, il retrace cette aventure économique dans le dernier bulletin de la Société historique et scientifique des Deux-Sèvres : « Une histoire typique de l'industrie de la machine-outil française, faite d'incompréhensions, de guerres, de délaissements, d'enthousiasme, de sursauts et finalement de disparition.»

Le banquet de la Saint-Éloi

« Je suis quelqu'un qui aime beaucoup garder les documents d'époque », sourit-il. Il a revu d'anciens collègues, rencontré des témoins ou leurs descendants, épluché les archives publiques et privées. Le résultat : près d'un siècle résumé en 274 pages d'analyses, de chronologies, de photos.

Toute une vie ressurgit. Comme ces banquets annuels pour la Saint-Éloi, patron des mécaniciens, qui réunissaient tout le personnel au restaurant « La Belle Étoile » dans l'ambiance bonne enfant et paternaliste de l'époque.

Au menu de 1953, langoustines mayonnaise, pâté maison, matelote d'anguilles, poulet sauté, gigot d'agneau, baba au rhum, café-cognac...

La guerre Iran-Irak

Les machines-outils fabriquées par la Ramo ont été exposées à la foire internationale d'Osaka au Japon en 1962. L'industriel a exporté au Mexique et lors de la guerre Iran-Irak en 1982-1983, elle a fourni aux fabricants de munitions les machines qui usinaient les culots de douille. « Entre 1952 et 1983, les tours Ramo ont été présentés dans 160 foires-expositions dans le monde. Les tours ont été livrés dans 84 pays sur les cinq continents », rappelle Claude Guicheteau.

" Il n'y avait plus de politique d'investissement "

Et puis, c'est la chute. Un premier dépôt de bilan en 1983. « Depuis de nombreuses années, il n'y avait plus de politique d'investissement. Le parc machine avait une moyenne d'âge de 17 ans. Son obsolescence est une des raisons majeures du dépôt de bilan », analysent alors les repreneurs. S'ensuit une série de reprises et de rechutes mais au final, la Ramo ne s'en remettra jamais, jusqu'à la liquidation de 2002, une activité se prolongeant à Fontenay-le-Comte jusqu'en 2009.

Entremps, le site historique de la rue Gelin a été vendu. Sur les terrains, des promoteurs ont bâti la résidence de la Mégisserie et la résidence du Bocage Saint-Jean. Sans qu'aucune trace laisse aujourd'hui imaginer dans ce quartier de petites maisons, à deux pas de l'église Saint-Étienne et du Moulin du Roc, qu'il y a 30 ans tournait une usine.

Dates clés

  • 1912. Création de la société Guillet et Deruaz dans les Ardennes
  • 1917. L'entreprise devient la SAOCM, société ardennaise d'outillage et de constructions mécaniques
  • 1938. Pour se mettre à l'abri d'un éventuel conflit avec l'Allemagne, la SAOCM se délocalise à Niort
  • 1953. Jules Jeanneret devient PDG. Il le restera jusqu'en 1973. La SAOCM devient la Ramo (Réalisation d'appareils et de machines-outils).
  • 1964. L'effectif dépasse les 200 salariés
  • 26 avril 1983. Dépôt de bilan. 200 personnes sont licenciées à Niort et 14 à Paris
  • 1984. Reprise de l'activité et création de la Société Nouvelle Ramo
  • Août 1987. Vente des terrains occupés par l'usine dans le quartier Gambetta
  • Avril 1991. L'usine est rasée. La SN Ramo est installée à Mendes-France
  • 1992-2002. Plusieurs dépôts de bilan et reprises se succèdent. Liquidation judiciaire en 2002 de la société Ramo Industrie
  • 2008-2009. Une activité se poursuit à Fontenay-le-Comte (sud-Vendée).
SHSDS : Bulletin, Quatrième série, numéro 11 2014
2014

Bulletin, Quatrième série, n°11

Sommaire
  • Michel MONTOUX : La Société des Amis de la Constitution de Niort
  • Michel MONTOUX : Un notable deux-sèvrien : François-Auguste Chauvin–Hersant (1756-1836).
  • Philippe LANDREAU : Eugène Mouton, magistrat. Alias Mérinos écrivain-voyageur
  • Vie de la Société
SHSDS : Bulletin, Quatrième série, numéro 10 2013
2013

Bulletin, Quatrième série, n°10

Sommaire
  • Erick SURGET : Michel Philippe (1926-2013).
  • Didier PONCET : L’abbatiale Saint-Laon (Thomas) choix et mise en œuvre de la pierre lors de la campagne de travaux du XVe siècl
  • Daniel COURANT : Jacques Jallet (1732-1791) : un curé révolutionnaire
  • Daniel BOUDU et Jacques CARRIO-ALTMEYER : Les marais mouillés dits « de Benet » ou les faux-semblants d’une « propriété commune. »
  • Patrick CHATELIN : Centenaire de la Société melloise d’HLM
  • Alexandre PALÉOLOGUE : L’art nouveau en Seux-Sèvres
  • Vie de la Société
SHSDS : Bulletin, Quatrième série, numéro 9 2013
2013

Bulletin, Quatrième série, n°9

Sommaire
  • Céline TRÉZÉGUET et Claudine ALLAG : Tombes du cimetière de Saint-André : vie d’une paroisse
  • Gwénaël MURPHY : Justice et séparation conjugales
  • Guillaume PORCHET : Le marais de Bessines
  • Daniel BOURDU : Vivre au début du XXe siècle de l’agriculture en Marais mouillé
  • François CHEVALLEREAU : Vitraux et mosaïques d’art de Carl Mauméjean
  • Alexandre PALÉOLOGUE : L’art nouveau en Seux-Sèvres
  • Vie de la Société
SHSDS : Bulletin, Quatrième série, numéro 8 2012
2012

Bulletin, Quatrième série, n°8

Sommaire
  • Eric BRAUN : Pierre Poupot, pasteur Pamproux 1798 – Poitiers 1863
  • Claude GUICHETEA : Autour de Pierre Galland, Chercheur
  • Sylvie DUBUC : Bilan d’activité des archives municipales de Niort pour l’année 2011
  • Vie de la Société
SHSDS : Bulletin, Quatrième série, numéro 7 2012
2012

Bulletin, Quatrième série, n°7

Sommaire
  • Marie-Madeleine POUZET-GÉRI : Le vitrail religieux en Deux-Sèvres au du Concordat à la loi de séparation des Eglises et de l’Etat – Etat de la question
  • Benoît GARROS : Le Cloître de l’Abbaye de Saint-Jouin de Marnes
  • Philippe LANDRAULTGabriel-Jules Delarue (dit Strada) Il fatto è strada, verita, vita... Ce rimeur monstrueusement fécond mais archiprosaïque
  • Guillaume PORCHE : L’incendie des Archives des Deux-Sèvres en 1805
  • Michel MONTOUX : Sur les pas d’un auteur méconnu, Gabrielle Réval (1869-1938)
  • Vie de la Société
SHSDS : Bulletin, Quatrième série, numéro 6 2011
2011

Bulletin, Quatrième série, n°6

Recherches dans l'ombre et la lumière. Les cadrans solaires en Deux-Sèvres et quelques objets exotiques

Claude GUICHETEAU
Sommaire
  • Avant-propos
  • Les cadrans solaires, définition
  • A l’origine de l’inventaire : la SAF
  • La recherche en Deux-Sèvres
  • Les cadrans « de série
  • Les cadrans solaires, origines et disparition
  • Inventaire
  • Construire un cadran
  • Sources
  • Actes de la société
SHSDS : Bulletin, Quatrième série, numéro 5 2011
2011

Bulletin, Quatrième série, n°5

Sommaire
  • Erick SURGET : Hélène Brethé
  • Gwénaël MURPHY : Une croyance populaire au XVIIIème siècle : Le culte de Saint Fort à Tourtenay
  • Michel MONTOUX : Le demi-siècle coulongeois de Sylvestre Ecuyer (1810-1862).
  • Vincent MANNIC : Entre tradition et modernité, les halles dites « Baltard » de Niort
  • Armelle DUTRUC : L’imprimerie Chiron ou le socialisme typographique (1879-1966).
  • Vie de la société
SHSDS : Bulletin, Quatrième série, numéro 4 2011
2011

Bulletin, Quatrième série, n°4

Bicentenaire de la mort de Jacques de Liniers 1810 – 2010. Une vie entre deux Mondes : Jacques de Liniers, Vice-Roi du Rio de la Plata et la naissance de l’Argentine 1788 – 1810. Journée d’étude. Samedi 28 août 2010 – Niort

Sommaire
  • INTERVENTIONS
    • Allocution du Général Millet Président de l’Association « Mémoire Jacques de Liniers. »
    • Allocution de M. Duforestel représentant Madame la Présidente du Conseil Régional et Madame la Députée-Maire de Niort
    • Allocution d’Enriqué Liniers représentant de la Marine espagnole
    • Allocution de l’attachée de l’Ambassadeur de la République Argentine en France
    • Allocution de M. Jean-Jacques Boyer, Secrétaire Général de la Préfecture des Deux-Sèvres
  • TEXTES DES CONFERENCES
    • Michel DE LANOY : Une vie entre deux mondes : Jacques de Liniers, Vice-Roi du Rio de la Plata et la naissance de l’Argentine ( 1788 – 1810).
    • Colonel Gaëtan DE RAUCOURT : Etat des sources et biographie de Jacques de Liniers
    • Michel VERGÉ-FRANCESHI : Jacques de Liniers, une figure de marin à l’étonnant destin
    • Philippe BONNICHON : Implications française au Rio de La Plata de Louis XV à Napoléon
    • Michèle BATTESTI : Les batailles de La Plata : histoire militaire et histoire maritime
    • Marcos ESTRADA : Le contexte des relations internationales à la fin du 18ème siècle/ la présence britanique
    • Manuel BUSTOS RODRIGUEZ : Les origines politiques et socio-économiques de l’Argentine (fin XVIIIe s. début XIXe s.)
    • Philippe BONNICHON : Conclusion des travaux
    • Jérôme MILLE : Allocution de clôture de la journée d’études par le Général de Corps d’Armé
  • ACTES DE LA SOCIETE
    • Guy FOURRÉ : Les ascendant et descendants de Jacques de Liniers Vice-Roi du Rio de La Plata
    • Daniel COURANT : Le buste en bronze de Jacques de Liniers, 1753 – 1810
    • vie de la société
SHSDS : Mémoire 2010
2010

Mémoire A corps perdu Pierre-Théophile Segretain architecte (1798-1864)

Chantal CALLAIS
  • Préface
  • Avant-propos
  • Introduction
  • Première Partie : La grandeur d’un homme ordinaire.
    • Pierre-Théophile Segretain (1798-1864). Une fil de notable en province
    • La formation : ingénieur-architecte ou architecte-ingénieur ?
    • La vie culturelle et socioprofessionnelle d’un architecte à Niort
  • Deuxième partie : Les vicissitudes de la fonction d’architecte départemental au XXE siècle.
    • Les Deux-Sèvres et Niort au XIXe siècle
    • Segretain, architecte départemental : l’opportunité d’une carrière « nationale » en province
    • Les architectes départementaux en France
    • Le Conseil général de bâtiments civils et les conseils locaux
  • Troisième partie : L’aventure de monuments historiques.
    • Naissance et fonctionnement du service de monuments historiques
    • Pierre-Théophile Segretain, architecte restaurateur
  • Conclusion
  • Documents annexes
  • Liste des travaux
➩ Lire la quatrième de couverture

Formé à Paris chez Louis Bruyère après une année à Polytechnique, Segretain rejoint ses Deux-Sèvres natales, où il est nommé architecte du département à l'âge de 26 ans. Passionné par les nouveaux programmes d'équipements publics, il s'investit aussi avec enthousiasme dans les premières restaurations des monuments historiques avec la confiance totale de l'inspecteur général Mérimée, qui l'accorde avec parcimonie aux architectes qu'il rencontre en province et dont il dénonce souvent l'incompétence. Segretain mène parallèlement à ses missions de service public une carrière privée, pour les communes et les notables niortais avec lesquels il est en relation constante, et dont il fait partie. Nourri de la culture de service public que lui a transmise son maître, il défend l'idée de la création d'un corps hiérarchisé d'architectes de l'État à l'image de celui des ingénieurs des Ponts et Chaussées, qui ne verra jamais réellement le jour en dehors des domaines du patrimoine. La comparaison sur l'ensemble du territoire français des statuts des " architectes du gouvernement " en province permet d'identifier les variations et les points communs pendant le XIXe siècle entre les services départementaux des bâtiments civils, confiés aux Conseils généraux sous le contrôle de plus en plus lointain du pouvoir central.

SHSDS : Bulletin, Quatrième série, numéro 3 2010
2010

Bulletin, Quatrième série, n°3

Sommaire
  • Marche Arrière
  • Thierry ALLARD : Urbain Viguier, un peintre de référence du Poitou
  • Nadine GALLAS : A la lumière des Brillouin, Melle, berceau d’une famille d’illustres scientifique
  • Rôle de la taille de Coulon collectée en 1789
  • Vie de la société
SHSDS : Bulletin, Quatrième série, numéro 2 2009
2009

Bulletin, Quatrième série, n°2

Sommaire
  • Brigitte PIPON : Les Archives départementales entre bilan 2008 et projets 2009
  • Daniel BOURDU : Coulon, sa vie sociale et ses environs à travers les documents fiscaux royaux (1634-1789).
  • Daniel BOURDU : Annexe – Le rôle de Coulon de 1766
  • Maurice MOINARD : Coulon, 1904. L’enterrement religieux d’un libre-penseur
  • Pascale POISDON-POUVREAU : Le patrimoine industriel des Deux-Sèvres : un patrimoine méconnu
  • Michel MONTOUX : Grandeur et décadence d’une activité industrielle : La production de chaux dans les Deux-Sèvres
  • Erick SURGET : Nême sur le marbre… Une première approche littéraire d’un manuscrit Goncour
  • François CHEVALLEREAU : Un architecte niortais : François Chevallereau
  • Vie de la Société
SHSDS : Bulletin, Quatrième série, numéro spécial 2008
2008

Bulletin, Quatrième série, nunéro spécial

Les vitraux carmélitains du Carmel de Niort

Alain FAUVEAU
SHSDS : Bulletin, Quatrième série, numéro 1 2008
2008

Bulletin, Quatrième série, n°1

Sommaire
  • A nos lecteurs
  • Claude CHAILLOT : Jard- Panvilliers : Un bourgeois à la conquête du pouvoir
  • Michel MONTOUX : Les écoles primaires dans le canton de Coulonges-sur-l’Autize avant Jules Ferry
  • Charlotte PON-WILLEMSEN : Une entreprise niortaise méconnue Vidiani (1850- 1900).
  • Vie de la Société
SHSDS : Mémoire 2008
2008

Mémoire Le vagabond de la Grande guerre. Souvenirs de la guerre 1914-1918 de Charles de Berterèche de Menditte, officier d’infanerie

Alain FAUVEAU
Sommaire
  • La mobilisation générale à Bordeaux : 2 au 6 août 1914
  • Le déploiement en Lorraine : 7 au 19 août 1914
  • Le baptême du feu en Belgique : 20 au 24 août 1914
  • La retraite : 24 août au 6 septembre 1914
  • L’offensive de la Marne : 7 au 14 Septembre 191
  • Le mur de l’Aisne et les combats de Craonne : 14 au 24 septembre 1914
  • Le retrait du front : 24 septembre 1914 à novembre 1916
  • Affectation en Roumanie : novembre 1916
  • L’inspecteur des écoles militaires roumaines : janvier à août 1917
  • Au front avec le 8ème corps de l’armée russe : août-septembre 1917
  • La décomposition de la sixième armée russe : septembre 1917-mars 1918
  • Le retour en France de la Mission Berthelot : mars à mai 1918
  • Le début de la « Poursuite victorieuse » : juin au 8 novembre 1918
  • Le franchissement de la Meuse : 9 au 11 novembre 1918
  • Les lendemains de Vrigne-Meuse : 12 novembre au 19 décembre 1918
  • La campagne de Syrie : janvier 1919 à juillet 1920
  • Le temps du souvenir
  • Remerciements
  • Sources bibliographiques
  • Notes
SHSDS : Bulletin, Troisième série, Tome XI deuxième semestre 2007
2007

Bulletin, Troisième série, Tome XI deuxième semestre 2007

Sommaire
  • A nos lecteurs
  • Alain FAUVEAU : Les armes d’honneur décernées aux officiers des paroisses de Gâtine (1814 - 1824).
  • Jacques LUCAS : Charles Pascal Marie Piet Lataudrie, collectionneur-donateur au musée de Niort
  • Claude BOISSARD : La chromolithographie
  • Pierre MARSAULT : Les tramways départementaux des Deux-Sèvres (1897 - 1956).
  • Maria CAVAILLÈS : Activité de la Conservation départementale des Antiquités et Objets d’Art en 2006
  • Vie de la Société
SHSDS : Bulletin, Troisième série, Tome XI deuxième premier 2007
2007

Bulletin, Troisième série, Tome XI premier semestre 2007

Sommaire
  • Avant-propos
  • Jean-Marie Pouplain, 1932-2006
  • La Résistance en Deux-Sèvres
  • De la défaite à la victoire, de la Résistance à la Libération
  • Les réseaux belges en France
  • L’affaire Gibeault, Niort 1944
  • Louis Michaud
  • Marcel Albert, résistant déporté
  • Maurice Marteau
  • Huguette Bonneau
  • Les familles Fouchier et Nocquet
  • Le devoir de mémoire ou la dette de cœur
  • Face à l’histoire
  • Notes sur la politique antisémite
  • Sur les chemins de la honte
  • Les enfants cachés
  • Persécution et sauvetage
  • La pérennité du souvenir est un devoir d’histoire et de conscience

Bulletins et Mémoires accessibles sur Internet

Les bulletins et Mémoires de la Société de Statistique du Département des Deux-Sèvres et les bulletins et Mémoires de la S.H.S.D.S et qui sont accessibles sur Gallica le site de la Bibliothèque Nationale de France

De 1851 à 1888

Des bulletins et Mémoires

Société de Statistique des Deux-Sèvres
Des bulletins et Mémoires de 1851 à 1888
  • Année 1851-1852
  • Année 1864-1865
  • Année 1866
  • 1870 n°1-1873 n°10
  • Tome II 1874-1875
  • Tome III 1876-1878
  • Tome IV 1879-1881
  • 1882 n°1- 1884 n° 12
  • Tome VI 1885-1887
  • 1888 n° 1-1890 n°12
De 1838 à 1891

Des bulletins et Mémoires

Société de Statistique des Deux-Sèvres
Des bulletins et Mémoires de 1838 à 1891
  • Tome III 1838-1839
  • Tome IV 1839-1840
  • Tome V 1840-1841
  • Tome VI 1841-1842
  • Tome VII 1842-1843
  • Tome VIII 1843-1844
  • Tome IX 1844-18445
  • Tome X 1845-1846
  • Tome XI 1846-1847
  • Tome XII 1847-1849
  • Tome XIII 1849-1850
  • Tome XIV 1850-1851
  • Tome XV 1852
  • Tome XVI 1853
  • Tome XVII 1854
  • Tome XVIII 1855-1856
  • Tome XIX 1857
  • Tome XX 1858-1859
  • 2e Série Tome 1er 1860-1861
  • 2e Série Tome II 1862
  • 2e Série Tome III 1863
  • 2e Série Tome IV 1864
  • 2e Série Tome V 1865
  • 2e Série Tome VI 1866
  • 2e Série Tome VII 1867
  • 2e Série Tome VIII 1868
  • 2e Série Tome IX 1869
  • 2e Série Tome X 1870
  • 2e Série Tome XI 1871
  • 2e Série Tome XII 1872
  • 2e Série Tome XIII 1873-1874
  • 2e Série Tome XIV 875
  • 2e Série Tome XV 1877
  • 2e Série Tome XVI 1878
  • 2e Série Tome XVII 1879
  • 2e Série Tome XVIII 1880
  • 2e Série Tome XIX 1881
  • 2e Série Tome XX 1882
  • 3e Série Tome 1er 1884
  • 3e Série Tome II 1885
  • 3e Série Tome III 1886
  • 3e Série Tome IV 1887
  • 3e Série Tome V 1888
  • 3e Série Tome VI 1889
  • 3e Série Tome VII 1890
  • 3e Série Tome VIII 1891
De 1912 à 1938

Des bulletins et Mémoires

Société historique et scientifique des Deux-Sèvres
Des bulletins et Mémoires de 1912 à 1938
  • Tome 1er Années 1912-1913
  • Tome II Années 1914-1917
  • 7e année 3e et 4e trimestres de 1918
  • 8 e année 1919
  • 9 e année 1920
  • 10e année 1921
  • 11e année 1922
  • 12e année 1923
  • 13e année 1924
  • 14e année 1925
  • Tome VI 20e année 1931
  • Tome VI 21e année 1932
  • Tome VI 22e année 1933
  • Tome VI 23e année 1934
  • Tome VII 24e et 25e année 1935-1936
  • Tome VII 26e 1937
  • Tome VII 27e 1938
De 1905 à 1921

Des bulletins et Mémoires

Société historique et scientifique des Deux-Sèvres
Des bulletins et Mémoires de 1905 à 1921
  • 1re Année -1905
  • 2e Année - 1906
  • 3e Année - 1907
  • 4e Année - 1908
  • 5e Année - 1909
  • 6e Année - 1910
  • 7e Année - 1911
  • 8e Année - 1912
  • 9e Année - 1913
  • 10e Année - 1914
  • 11e Année - 1915
  • 12e Année- 1916
  • 13e Année - 1917
  • 14e Année - 1918
  • 15e et 16e Année (1919-1920)
  • 16e Année - 1920
  • 17e à 27e année (1921-1931)

Les tirés à part

Certaines études réalisées par les membres de la société portant sur un sujet original et important pour le Département, font l’objet d’une réédition particulière par la Société historique et scientifique des Deux-Sèvres.

1931

Mémoires 17e à 27e année (1921-1931)

Henri CLOUZOT et Alphonse FARAULT
Niort et sa Banlieue. Dictionnaire topographique et historique avec plan du XIe au XVIIIe siècle.
SHSDS : SHSDS : Notes sur un siècle de géographie physique du Centre-Ouest de la France Voir le détail
2003

Tiré à part : Mémoire

Raymond REGRAIN
Notes sur un siècle de géographie physique du Centre-Ouest de la France.
20 pages : 5 euros.
Sommaire
  • Introduction
  • Un survol de l'évolution de la géographie physique française
  • La géographie physique régionale : de la géomorphologie d'un seuil
    • Des géomorphologies régionales ou thématiques
    • Les années quatre-vingt
      • De nouvelles problématiques
      • Un essouflement
      • Une "vulgate" sur la géographie physique régionale ?
  • Etudes à faire sur ... ?
  • Bibliographie
SHSDS : Latinville Un peintre du XVIIIème siècle Un peintre inconnaissable Voir le détail
1998

Tiré à part Bulletin : Troisième série, Tome VI

Catherine FAYET
Latinville Un peintre du XVIIIème siècle Un peintre inconnaissable.
60 pages : 5 euros.
Sommaire
  • Introduction
  • L'histoire d'une abbaye et ses histoires peintes
    • L'abbaye : de sa fondation au XVIIIème siècle
      • Un apercu historique
      • Le schisme d'Anaclet
      • La mort de Marie d'Anjou à l'abbaye des Châtelliers
      • L'abbaye des Châteliers au XVIIIème siècle
    • La période révolutionnaire : que deviennent les toiles de Latinville ?
      • De nouveaux propriétaires à l'abbaye des Châtelliers
      • Bernard d'Agesci, un peinte niortais
      • Le catalogue des saisies révolutionnaires rédigé par Bernard d'Agesci
  • Latinville peintre d'histoire
    • Ses oeuvres
    • Le style de Latinville, peintre d'histoire
  • La carrière de Latinville, portraitiste
  • Conclusion
  • Annexes
  • Planches
1630 et 1997

Tiré à part

Supplément
Histoire admirable de la maladie prodigieuse de Pierre Creusé arrivée en la ville de Niort
ou
Histoire admirable et prodigieuse des tribulations et maux divers éprouvés par Pierre Creusé, natif de Niort, qui, en esprit fut transporté dans des lieux obscurs et ténébreux, assista au sabbat, descendit aux enfers, et fit plusieurs autres choses aussi merveilleuses que surnaturelles, en apparence.
123 pages : 10 euros.

Ce minutieux procès-verbal, enrichi des observations des médecins et des chirurgiens dépêchés sur place, avec en sus les pièces et le jugement exemplaire d'un procès en diffamation, marque en 1630 les débuts à Niort de Jean Bureau, le récent imprimeur des célèbres Mémoires de Philippe Duplessis-Mornay, le Pape des huguenots.

Le document est très étonnant et se situe parfaitement dans le contexte des grandes affaires de sorcellerie et de possession démoniaque qui agitèrent le royaume de France dans le cours du XVIIème siècle : le procès de Marthe Brossier, à Paris, en 1599, les bûchers du Labourd en 1608-1609, l'affaire Gaufridy, à Aix-en-Provence, en 1609-1611, Urbain Grandier, à Loudun, en Poitou de 1632 à 1634, Madeleine Bavent, à Louviers, de 1643 à 1647.

La possession du jeune Pierre Creusé, fils d'un honorable et riche marchand calviniste de Niort est triplement intéressante : son observation clinique est telle que les parapsychologues ou les médecins aliénistes, selon les opinions contemporaines sur ce sujet, auront à cœur de mettre ce cas dans leur dossier ; ensuite, le fait divers, de par son déroulement de janvier à avril 1628, permet de jeter un regard inédit sur la société niortaise de l'époque, avec sa forte minorité protestante prise dans l'étau royal du fameux siège de La Rochelle ; enfin, le plaidoyer de l'Avocat du Roi déboutant de sa plainte une victime par trop suspecte, constitue un bon exemple provincial de l'argutie juridique du temps et de la sagesse politique qu'il convenait alors de pratiquer, en un temps où le pouvoir avait la main lourde pour maintenir ou rétablir en France la paix civile et religieuse.


SHSDS : SHSDS : Marianne Clouzot Musicienne du silence Voir le détail
1995

Tiré à part Supplément

Collectif
Marianne Clouzot Musicienne du silence
Livre-calalogue de l'exposition organisée par la Bibliothèque municipale et la Conservation des Musées de Niort
130 pages : 10 euros.
Sommaire
  • François BOUCHET Aimer Marianne
  • Marianne CLOUZOT Dans le miroir du temps
  • Eric SURGET Marianne Clouzot ou la dernière métamorphose d'Eurydice
  • Catalogue raisonné
    • La galerie des pastels
    • La galerie Galleria
    • Une galerie pour demain
    • La jeune fille et la mort
    • Une musicienne du silence
  • Chronologie et bibliographie sommaire

SHSDS : Cent ans de laiteries coopératives en Deux-Sèvres Voir le détail
1995

Tiré à part Buletin : Troisième série, Tome III, Premier semestre 1995

Jean SOUMAGNE
Cent ans de laiteries coopératives en Deux-Sèvres
41 pages : 5 euros.
Sommaire
  • Le contexte de l'essor coopértif
    • Les explications idéologiques
    • L'héritage des traditions d'entraide et de solidarité
    • L'explication économique
      • La crise phyllxérique
      • La reconversion économique
  • La contagion charentaise
    • A l'origine : Chaillé
    • Une rapide transmission aux départements voisins
    • L'essaimage en Deux-Sèvres
  • Une constante restructuration
    • L'évolution dans l'entre-deux-guerres
    • Les concentrations des années 60 et 70 et les investissements collectif
    • La coopération laitière dns un nouveau contexte économique
  • Bibliographie - Annexes

SHSDS : L'urbanisme à Niort au XVIIIème siècle Voir le détail
1995

Tiré à part Bulletin : Troisième série, Tome 3, n°1

Fabrice BONNIFAIT
L'urbanisme à Niort au XVIIIème siècle
70 pages : 5 euros
Sommaire
  • Un urbanisme circonstancié et édilitaire
    • Les conditions de l'aménagement urbain
      • Une ville murée et ses faubourgs
      • Corps de ville et corps municipal
      • Une politique municipale étroitement liée à l'économie locale
    • Une municipalité et sa ville
      • L'Hôtel de ville
      • L'entetien des pavés
      • Les tombereaux
    • L'entretien des murs d'enceinte
      • Des préoccupations militaires et fiscales
      • Des murs et fossés à reconquérir
  • Un ouverture à la modernité
    • L'amélioration de la circulation urbaine
      • Esquisse d'une géographie des échanges urbains
      • L'eau, obstacle et adjuvant aux transformations de la cité
    • Un changement qualitatif, l'érosion de goulets d'étranglement
      • L'ouverture de la porte et du champ de foire de la Brèche
      • L'aménagement du réseau routier national
      • La destruction des halles
    • Vers un découpage de la ville en secteurs fonctionnalisés
      • L'établissement des places et promenades de la Brèche et de Saint-Gelais
      • La construction des casernes
      • Hôpitaux, prisons et cimetières
  • L'émergence d'une nouvelle réflexion sur la ville
    • Un timide urbanisme de sécurité et de salubrité
      • L'évacuation des eux usées
      • La modeste présence de l'éclairage public
      • Le souci public de lutter contre les incendies
    • Les prémices de l'urbanisme de l'histoire contemporaine
      • L'approvisionnement en eau
      • L'agrandissemnt des casernes
      • Le projet d'établissements plublics dans le fossé Nord du château
    • Des projets avortés ou resté lettre-morte
      • L'agrandisement de l'enceinte urbaine
      • L'aménagement du canal de la Sèvre jusqu'à Saint-Maixent
  • Conclusion
  • Annexes

SHSDS : Le vitrail à l'arbre de Jessé de l'église Notre-Dame à Niort Voir le détail
1995

Tiré à part Bulletin : Troisième série, Tome 3, Premier semestre

Jean DORAY
Le vitrail à l'arbre de Jessé de l'église Notre-Dame à Niort
11 pages : 5 euros
1795 et 1994

Tiré à part Suppément

Dr J.-L. GUILLEMEAU
Coup d'œil historique, topographique et médical sur la ville de Niort et ses environs
64 pages : 5 euros
Quatrième de couverture

Pour le IVème centenaire de l'imprimerie à Niort, ce petit livre, rarissime dans les bibliothèques, a été redonné au public, paré de sa double importance : il est en effet la première Histoire de Niort à avoir été publiée pour elle-même ; il en offre aussi une insolite promenade dans le temps de la Révolution. Sous ses deux aspects, le lecteur d'aujourd'hui appréciera la naïveté et le patriotisme républicain de son auteur, tout heureux par exemple de saluer l'installation récente dans sa ville natale de l'École centrale des Deux-Sèvres.

Jean-Louis Marie Guillemeau, alors jeune médecin militaire frais émoulu de la Faculté libérale de Montpellier, était né en 1766. Procureur de la commune en 1793, il avait conduit personnellement la débaptisation des noms de rues de Niort tout en contribuant, le 21 mars de cette même année, dans des circonstances héroïques, à sauver du massacre plusieurs prêtres et Vendéens enfermés au Donjon et que menaçait un régiment de volontaires montalbanais.

Le livre du bon et savant Dr Guillemeau, "topographique" et "médical" à la mode du XVIIIe siècle, présentait enfin à nos yeux un autre titre de curiosité : il est sorti des presses sans-culottes du citoyen Bujault, le futur avocat-laboureur et célèbre patriarche de Chaloue !

SHSDS : Imprimer au pays des Deux-Sèvres - 1594 Voir le détail
1994

Tiré à part Supplément

Eric SURGET et Christian GENDRON
Imprimer au pays des Deux-Sèvres - 1594
56 pages : 5 euros
Sommaire
  • Il y a 400 ans ... L'imprimerie à Niort
    • Dans la plus vaste cohue du Royaume
    • Il y a 400 ans, l'imprimerie à Niort
    • Le masque et la plume
    • Les marchands-libraires de la Grande Rue Saint-Jean
    • Du labeur pour les imprimeurs du Roi...
  • Apreçus de l'ornementation architecturale de la Renaissance à Niort entre 1530 et 1580
    • Introduction
    • Le Pilori
    • L'église Notre-Dame
    • L'église Saint-André
    • L'art civil
    • D'estissac de Niort à Maillezais

SHSDS : L'hôpital-hospice de Niort durant la deuxième guerre mondiale (1939 à 1945) à travers les délibérations de sa commission administrative Voir le détail
1994

Bulletin : Troisième série, Tome II, Premier semestre 1994

Docteur Jean BURGET
L'hôpital-hospice de Niort durant la deuxième guerre mondiale (1939 à 1945) à travers les délibérations de sa commission administrative
107 pages : 10 euros
Sommaire
  • Analyse des délibération 1939 - 1945
    • 1939
    • 1940
    • 1941
    • 1942
    • 1943
    • 1944
    • 1945
  • Synthèse : La continuité dans la rupture
    • Une affaire d'hommes...
    • L'argent, une préoccupation exclusive
    • L'administration hospitalière : un lieu de solidarité
    • Un thème obsédant : la relation Ville/Hôpital
    • Vie médicale et vie quotidienne
    • Des relations avec l'occupant
    • De la surmortalité hospitalière
    • Les vrais "ruptures" d'une paix retrouvée
  • Annexes

1891 et 1994

Henri CLOUZOT
Notes pour servir à l’histoire de l’imprimerie à Niort et dans les Deux-Sèvres
305 pages : 15 euros

A l'occasion du quatrième centenaire de l'installation de l'imprimerie à Niort, en 1994, la Société historique et scientifique des Deux-Sèvres a entrepris de donner au public une édition revue et augmentée du livre d'Henri Clouzot publié en 1891 et suivi plus tard d'un supplément en 1905.

Fils du grand libraire-éditeur niortais Léon Clouzot, l'auteur en effet n'avait jamais cessé de poursuivre ses recherches dans le domaine alors en friche de la bibliographie provinciale ; il devait laisser en dépôt à la Bibliothèque publique de sa ville natale un exemplaire d'imprimerie couvert à chaque page de notes manuscrites et truffé à de nombreux endroits de documents (correspondances, dessins, copies d'actes) qui constituaient autant d'ajouts, de rectificatifs et de repentirs apportés à la première édition de l'ouvrage et de son supplément. Depuis, les travaux d'autres érudits, jusqu'aux récentes études d'Eugénie Droz et de Louis Desgraves, plaidaient en faveur d'une remise à jour, d'autant mieux que l'histoire des presses niortaises, des origines au milieu du XIXe siècle, paraît encore aujourd'hui d'une richesse insoupçonnée.

Ainsi concurrencèrent-elles, durant une trentaine d'années (1594-1628) les ateliers protestants de La Rochelle et de Saumur. Ce sont encore les premiers imprimeurs de Niort qui publièrent, souvent dans la clandestinité, les oeuvres de combat du grand poète-soldat Théodore-Agrippa d'Aubigné et les Mémoires de Philippe Duplessis-Mornay, le Pape des Huguenots. Par la suite, la chronique de l'imprimerie calviniste niortaise se confond dramatiquement avec celle du Moyen-Poitou en proie aux persécutions religieuses et aux trop célèbres dragonnades de l'intendant Marillac.

L'auteur, Henri Clouzot, né à Niort en 1865, fit avec ce premier livre une entrée remarquée dans le cercle des savants érudits de son siècle. En 1903, il fonde avec Jacques Boulanger et Abel Lefranc la Société des Etudes rabelaisiennes ; de 1908 à 1920, il dirige la Bibliothèque Forney puis termine sa carrière à la tête du Musée Galliera à Paris, où il est devenu un critique d'art de réputation internationale, historien incontesté du Papier peint et de la Toile de Jouy. Il s'éteindra dans son appartement parisien le 27 septembre 1941 en ayant donné à la Bibliothèque de sa ville natale une partie importante de ses précieuses archives de travail.

L'éditeur, Eric SURGET, diplômé de l'École Nationale Supérieure des Bibliothèques, dirige la Bibliothèque municipale de Niort depuis 1981. Ancien président de la Société historique et scientifique des Deux-Sèvres, il est aussi le président fondateur de l'Association des Amis d'Agrippa d'Aubigné.

Sommaire
  • Préface
  • Notes de l’éditeur
  • Avertissement
  • Table des abréviations
  • Origines
  • Thomas Portau
  • Barthélemi de la Lande
  • René Troismailles
  • Anthoine André
  • Jean Baillet
  • Jean Lambert, David du Terroir, Pierre Personne et autre sieur de la Quadrature
  • Jean Moussat
  • Les Bureau
  • François Rouhault
  • François Mathé
  • Joseph Lagrange
  • Les Faultré
  • Les Dessables
  • Les Desbordes
  • Les Elies
  • Affiches et Placards
  • Librairies et papeteries à Niort
  • a Révolution
  • Appendice : L’Imprimerie dans quelques villes des Deux-Sèvres
  • Liste chronologique des imprimeurs et libraires du département des Deux-Sèvres de 1789 à 1870
  • Table des noms des personnes et des lieux

SHSDS : Voir le détail



Sommaire

SHSDS : Voir le détail



Sommaire

Des travaux

Un nombre certain d'études complètes d'erudits du département traitant de sujets variés et souvent pointus.

les rayonnages de la SHSDS 2021 3ème Journée de l’Histoire en Deux-Sèvres Un mal contagieux à Niort : la peste de 1603 à Niort par Daniel COURANT ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 2019 2ème Journée de l’Histoire en Deux-Sèvres Julien Burcier, architecte départemental, de Bressuire au marais de Bessines par Marie-Laure VIART ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 2018 Congrès de la Fédération Les proscrits de 1852 dans les Deux-Sèvres par Michel MONTOUX ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 2018 Congrès de la Fédération Que sont les objets mobiliers ? technique, religieux, artisanal, culinaire, social, culturel… rares, précieux, de tous les jours. Tableaux, statues, chaises, reliquaires, orfèvrerie, objets scolaires, scientifiques, vêtements et ornements… Un patrimoine fragile, méconnu, parfois même délaissé par Marie-Madeleine GERI ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 2018 Congrès de la Fédération Gaston Devillette un style nouveau à Niort par François CHEVALLEREAU ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 2018 Congrès de la Fédération L’origine des Marches communes par Yves DUVAL ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 2016 Congrès de la Fédération Réutiliser ou recycler dans le Louduno-Thouarsais au 3ème millénaire avant notre ère par Marie-Claude BAKKAL-LAGARDE ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 2016 Congrès de la Fédération Des musiciens thouarsais à la cour de Louis XIV par Anne-Marie LEBEZ ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 2016 Congrès de la Fédération Félix Gélineau De la guerre vécue à la construction du souvenir 1914-1918 par Guy-Marie LENNE ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 2016 Congrès de la Fédération Les retables et tabernacles du Mellois, Six siècles de mise en image du sacré par Nathalie GAILLARD ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 2015 Congrès de la Fédération Les réhabilitations de mariages dissidents dans le nord des Deux-Sèvres de 1830 à 1860 par Pascal HERAULT ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 2015 Congrès de la Fédération Marcel Chauvenet et l’art de la médaille par Philippe MICHEL-COURTRY ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 2015 Congrès de la Fédération Les Deux-sévriens dans l’Ouest canadien, (1890-1912) par Noëlle POUPLIN ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 2015 Congrès de la Fédération Les vases du sculpteur Léon Cugnot lauréat du Prix de Rome, sur la place de la Brèche à Niort (1884-vers 2004) par Daniel COURANT ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 2013 Congrès de la Fédération Essai d'archéologie du paysage de Coulonges-sur-L'Autize à Champdeniers (Deux-Sèvres) par Marie-Claude BAKKAL-LAGARDE ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 2013 Congrès de la Fédération François-Augustin CHAUVIN-HERSANT, un notable sous la Révolution et l’Empire par Michel MONTOUX ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 2013 Congrès de la Fédération Mémoire des hommes, mémoire de la terre Les leçons d’une bibliographie géologique de la Gâtine poitevine par Jean-Pierre CAMUZARD ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 2011 Congrès de la Fédération Le pavement médiéval de l’abbaye Notre-Dame des Chatelliers (canton de Ménigoute, commune de Fomperron.) État de la question par Daniel COURANT ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 2011 Congrès de la Fédération 1914 –1918 Cartes postales : un regard d’outre-Rhin par Dominique LENNE ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 2011 Congrès de la Fédération Le clergé de la région coulongeoise et la Révolution par Michel MONTOUX ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 2011 Congrès de la Fédération Entre Modernisme et Post-modernisme. La production architecturale des frères Le Sauter en Deux-Sèvres par Stéphanie TEZIERES ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 2009 Congrès de la Fédération Dommages de guerre. L’enlèvement des sculptures en bronze de Niort en 1942 par Daniel COURANT ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 2009 Congrès de la Fédération Histoire des loups en Poitou-Charentes-Vendée et plus particulièrement dans les Deux-Sèvres. Un état de la question par Frédéric DUMERCHAT ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 2009 Congrès de la Fédération Les Présidents du Conseil général des Deux-Sèvres de 1871 à 2009 par Pierre ARCHES ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 2008 Congrès de la Fédération Les années parisiennes (1850-1856) de Baptiste Baujault par Daniel COURANT ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 2008 Congrès de la Fédération Un paysan gâtineau sous la Monarchie de Juillet : Baptiste BRUNET par Michel MONTOUX ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 2008 Congrès de la Fédération La famille La Rochejaquelein et Brétignolles : une longue fidélité (fin XVIIIe siècle – fin XIXe siècle par Pascval HERAULT ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 2008 Congrès de la Fédération La carte archéologique de Combrand (Deux-Sèvres) par Guillaume SAINT-DIDIER ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 1971 Revue d'histoire de l'Église de France Le recrutement du clergé séculier dans la région niortaise au XVIIIe siècle par Marie-Louise FRACARD ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 1954 Thèse Le Culte de Saint-Jacques en Bas-Poitou par Marie-Louise FRACARD ➩ Lire cette étude
les rayonnages de la SHSDS 1954 Thèse Gites d'étapes pour pélerins sur quelques chemins du Poitou central (Deuxs-Sèvres) en direction de Composttelle (vers la fin du XIVe siècle) par Marie-Louise FRACARD ➩ Lire cette étude

Notes aux auteurs

Afin d'assurer à notre bulletin la qualité de ses articles, à laquelle nous vous remercions de contribuer, nous proposons quelques améliorations dans la présentation des textes fournis.

Si le travail des relecteurs consiste essentiellement à corriger les inévitables coquilles ou à suggérer aux auteurs des modifications de détail, il est trop souvent compliqué et ralenti par de nombreuses erreurs typographiques ; les plus fréquentes concernent les espaces avant ou après les signes de ponctuation, et l'usage des capitales.

Vous trouverez donc ci-joint un rappel des règles élémentaires qu'il vous sera facile de respecter lors de la saisie de votre texte.

En cas de doute, ou pour en savoir plus, vous pouvez consulter en ligne différents sites sur les normes éditoriales et les règles typographiques de base :

➩ Normes éditoriales
➩ Règles typographiques de base

D'autre part, nous constatons que, dans de nombreux articles, les indispensables références bibliographiques sont développées en notes de bas de page. Un système de référence simplifiée est couramment pratiqué dans les publications scientifiques ; c'est celui que nous préconisons (voir infra). Il allège considérablement la mise en page, évite les répétitions superflues et facilite la lecture.

Merci de bien vouloir tenir compte de ces recommandations ; le comité de lecture vous en sera reconnaissant.


Les consignes

  • I. Rappel de quelques normes typographiques :
    • Ponctuation :
      • Séparée du dernier caractère par un blanc pour : « : » « ; » « ? »
      • Collée au dernier caractère pour : « , » « . »
    • Appel de note :
      • L’appel de note suit immédiatement (sans espace), avant tout signe de ponctuation, le mot auquel il se rapporte. Exemples :
      • Comment dois-je placer cet appel de note5 ?
      • L’appel se place toujours ainsi9.
      • « Placez correctement cet appell4. »
    • Accents :
      • Penser à accentuer les majuscules : À, É, È, Ê ou Î
      • Sur l'écran, Insertion puis Caractères spéciaux
      • Raccourcis/clavier à chercher sur https://www.graphorama.net
    • Noms géographiques :
      • Les noms géographiques et toponymes composés français doivent s’écrire selon les règles de l’IGN ou du dictionnaire des communes, c’est-à-dire avec des accents sur les voyelles accentuées, et avec des tirets de séparation : Échiré, Brioux-sur-Boutonne, Saint-Martin-de-Bernegoue
      • Mais on écrira : La Rochelle, La Maladrerie
      • On écrira aussi : la mer du Nord, l’océan Atlantique, la péninsule Ibérique, mais le Massif Central, le Pays Basque (expressions consacrées).
      • Saint ne s’abrège pas (St) mais s’écrit en toutes lettres, y compris sur les cartes et figures : Saint-Jean-d’Angély, l’église Saint-Jean (avec des tirets). Attention ! Bien distinguer du saint patron : saint Jean (pas de capitale à saint, pas de tiret)
    • Usage des majuscules :
      • pour les départements ministériels : la minuscule, et la majuscule pour la matière administrée. Exemple : ministère de la Culture et de la Communication
      • la règle s'inverse pour les institutions et les administrations particulières : Conseil des ministres, Centre national de la recherche scientifique... et pour les associations : Société historique et scientifique
      • Les points cardinaux s’écrivent :
        • avec une minuscule lorsqu’ils désignent une direction ou une localisation : au nord du village, à l’ouest du puits, au sud du site, etc.
        • avec une majuscule lorsqu’ils renvoient à une zone géographique, à une région, à un territoire : le Sud-Ouest de la France, le vent du Nord, le Sud de l’Aquitaine (mais : la France du sud).
      • Il est d’usage de composer les sigles en capitales : CPJ, SNCF, RNUR
      • Mais lorsque le sigle peut se lire comme un nom propre (acronyme), on le compose en bas-de-casse avec une capitale initiale : Assedic, Unicef, Afnor, Onu, Ena
    • Abréviations :
      • Les abréviations se font après une consonne et non pas après une voyelle
      • On écrira si besoin : bibl. ou bibliogr. pour bibliographie, mais jamais : biblio
    • Chiffres :
      • Les nombres sont écrits par tranches de trois chiffres : 15 000 tonnes, 1 395 700 livres

  • II. Références bibliographiques
    • Notes de bas de page ou références dans le texte :
      • Afin d'alléger les notes de bas de page et de faciliter la consultation des références bibliographiques, il est préférable d'appliquer le système suivant : des références abrégées dans le texte ou les notes, et une bibliographie détaillée en fin d'article
      • Exemple :
        • En note de bas de page : Aubrun 1986, p. 54
        • Et en bibliographie finale : Aubrun 1986 : Aubrun Michel, La paroisse en France : des origines au XVe siècle, Paris, Picard
    • Bibliographie :
      • La bibliographie sera présentée à la suite du texte, par ordre alphabétique et, pour un même auteur, par date de publication
      • Ouvrage :
        • Nom de l’auteur, année de parution : Nom de l'auteur, prénom, Titre complet, lieu d’édition, éditeur
        • Exemple : Réval 1910 : Réval Gabrielle, La Bachelière, Paris, éd. De Mirasol
      • Article dans un périodique :
        • Nom de l’auteur, année de parution : Nom de l'auteur, prénom, "Titre", Nom du périodique, tome, fascicule, pages
        • Exemple : Suire 2008 : Suire Yannis, "Les intéressés au dessèchement du Marais poitevin au XVIIe siècle, identité et motivations", Revue historique du Centre-Ouest, VII, 1, p. 159-173
Retour en haut de la page